Mon Premier Ciné-Concert

Mon Premier Ciné-Concert

Ciné-concert pour la petite enfance par Clémence Gaudin et Bruno Godard

En production

Ce ciné-concert est né d’un souvenir commun, un souvenir d’enfance, Bugs Bunny jouant au piano du Liszt dans « Rapsodie à 4 mains » ou Tom et Jerry se poursuivant au Metropolitan Opera de New York durant une représentation du Carmen de Bizet.

Nous souhaitons nous situer dans cette tradition où musique classique et dessin animé s’accordent avec humour. Car oui nous en sommes convaincus, la musique classique et la comédie ne sont pas deux domaines incompatibles. Il suffit de réécouter « L’éléphant » de Camille Saint Saens pour s’en convaincre également.

Il s’agit de proposer un ciné-concert mettant en lumière le répertoire classique à travers un prisme ludique et humoristique. Nous travaillons dans le choix des films avec le distributeur Folimage. Depuis 1981 ce distributeur défend une ligne éditoriale exigeante, recherche des univers graphiques atypiques et s’essaie quelquefois à des techniques tout à fait singulières.

Nous avons choisi dans ce riche catalogue des courts métrages d’une durée moyenne de 5 minutes, des films aux techniques d’animations diverses et parfaitement adaptées à la petite enfance.

D’une durée totale de 35 minutes, là aussi s’adaptant à notre futur public, « Mon 1er Ciné-Concert » c’est aussi découvrir tout un pan de la culture cinéma peu connu contenant des perles esthétiques et poétiques qui ne demandent qu’à être révélées.

Souvent dans l’ombre des grandes formations classique le basson de Bruno et la contrebasse de Clémence s’accorderont à ces films, offrant à nos oreilles une relecture des partitions de Mozart, Bizet, Rossini et Roussel dans l’exercice du ciné-concert.

Pour la pratique de cet exercice, nous adapterons les partitions pour épouser les actions des personnages des films, souligner leurs émotions ou accompagner leurs actions. A la manière d’un metteur en scène et d’un acteur prenant à bras le corps un classique du théâtre, Bruno et Clémence relisent leurs classiques pour en faire un objet unique et qui sera le leur.

Timbre chaud du basson, contrebasse pincée ou 12 frottée ouvrent les portes du possible, la rigueur du classique avec l’esprit improvisateur du jazz. Joués acoustiques les instruments laissent leur musicalité tourner à plein, prenant parfois les chemins de traverse du bruitage musical. C’est donc un réel travail de création et d’interprétation pour Bruno et Clémence. Alors oui nos chers classiques seront quelque peu malmenés pour la bonne cause, celle du ciné-concert ; avec l’idée de s’approprier un répertoire dans un esprit de découverte ludique pour les plus jeunes et de redécouverte pour les adultes. Faire découvrir aux enfants le répertoire classique de façon ludique. Le désacraliser avec l’espoir de marquer les esprits et donner l’envie d’aller plus loin.